mardi 22 novembre 2016

Jardiner le naturel, c'est l'affaire de tous

Le CFPPA des Pays d'Aude animera le samedi 26 novembre des ateliers dans la jardinerie de Tridôme afin de sensibiliser les jardiniers amateurs sur les méthodes alternatives aux produits chimiques.

 


Dans le cadre du plan Ecophyto visant à réduire l'utilisation des produits phytosanitaires, l'achat d'herbicides, de fongicides et autres substances chimiques sera interdit pour les particuliers à partir du 1er janvier 2019. Pour les jardiniers amateurs, il faut donc d'ores et déjà songer à se familiariser avec des pratiques alternatives permettant de protéger ses fleurs et ses légumes des maladies et ravageurs tout en préservant l'environnement.

Les ateliers proposés par le CFPPA dans la jardinerie de Tridôme sont conçus pour apporter des connaissances et partager des pratiques. Le premier s'intéressera à la vie des sols et leur enrichissement. Le deuxième, consacré aux bulbes, permettra de voir comment ces végétaux essentiels attirent les insectes pollinisateurs tout en réduisant votre consommation d'eau. Le troisième accueillera les enfants pour des activités de création « land-art » à partir de matières naturelles (feuilles mortes, branches, mousses…).

Cette manifestation fait suite à de nombreuses initiatives développées par le CFPPA des Pays d'Aude depuis 2009 en lien avec le développement durable et la préservation de la biodiversité que ce soit par la formation des agriculteurs ou des personnels de collectivités territoriales ou par des actions de sensibilisation en direction du jeune public ou des jardiniers amateurs . Enfin, en décembre dernier, il organisait une grande journée à destination des collectivités territoriales pour anticiper l'interdiction des pesticides prévue en janvier 2017.

Les ateliers animés à Tridôme, ont été conçus dans le cadre du réseau des CFA et des CFPPA de la région Occitanie en partenariat avec l'ONEMA avec en complément des fiches techniques et des animations numériques accessibles gratuitement. Ils seront proposés dans d'autres villes de la Grande Région, une façon d'accompagner partout les changements de pratiques nécessaires pour tous afin d'atteindre l'objectif du zéro phyto.


Pour plus d'info


Rendez-vous au rayon jardinerie de Tridôme 
de 10h à 12h30 et de 14h à 17h

jeudi 17 novembre 2016

Certiphyto : ce qui change avec la réforme



Agriculteurs, ouvriers agricoles, jardiniers-paysagistes, agents des collectivités territoriales mais aussi vendeurs et conseillers agricoles, tout le monde est concerné par le certiphyto, ce certificat individuel qui donne l’autorisation d’utiliser, d’acheter ou de vendre des produits phytopharmaceutiques.




Depuis voilà un mois, le décret n°2016-1125 du 11 août 2016 est entré en application. Il simplifie les conditions de délivrance et de renouvellement du certiphyto mais introduit aussi une vérification systématique des connaissances.

Le certiphyto : une version simplifiée

Suite à la réforme,les 9 précédentes catégories du Certiphyto ont laissé la place à 5 catégories plus larges.
·         Décideurs en entreprise soumise à agrément
·         Décideurs en entreprise non soumise à agrément
·         Opérateurs
·         Conseil à l’utilisation des produits phytosanitaires
·         Mises en vente/vente de produits phytosanitaires

Ainsi, sous la catégorie « Opérateurs » sont regroupés les Opérateurs en Travaux et Services, les Applicateurs Opérationnels et les Opérateurs en Exploitation Agricole…Le CFPPA des Pays d’Aude préfère continuer à séparer les publics afin d’offrir une formation plus adaptée aux besoins spécifiques des différents secteurs (agriculture, espaces verts, prestataires de services...).

Concernant les entreprises soumises à agrément, le certiphyto n'est qu'un paramètre de la certification ! Cet agrément est délivré par la DRAAF. Pour en faire la demande, il est nécessaire d'avoir  signé un contrat avec un Organisme Certificateur ( liste sur le site de la DRAAF)  qui effectuera un audit et émettra un avis favorable à votre demande.

Certiphyto : une harmonisation des périodes de validité de 5 ans

Avec ce décret, la période de validité de tous les Certiphyto est passée à 5 ans.
La réforme s’applique à tous les certificats individuels délivrés après octobre 2016. Seuls les agriculteurs et les ouvriers agricoles titulaires d’un Certiphyto antérieur à 2016 conservent leur validité de 10 ans.

Une fois les 5 ans révolus, il est nécessaire de faire une demande de renouvellement auprès du CFPPA des Pays d’Aude au moins 3 mois avant la date de péremption de votre certificat (décideurs en travaux et services, conseil, vente grand public et  vente aux professionnels.

Attention pour les titulaires d’un certificat  individuel obtenu en 2012 (excepté décideurs et opérateurs  agricoles ), votre certiphyto arrive à échéance et il est donc urgent de nous contacter au plus vite au 04 68 119 119 pour programmer le renouvellement de votre certificat individuel.


Comment obtenir ou renouveler votre Certiphyto ?

·         Selon votre niveau d’étude :
Si vous avez un diplôme dans l’agriculture de moins 5 ans, vous pouvez prétendre au certiphyto. La catégorie de celui-ci dépendra du niveau ou de la spécialisation de votre diplôme. Ainsi, avec  un master agricole, il est possible d’avoir accès au certiphyto conseil, tandis qu’avec  CAPA Métiers de l’agriculture, on obtiendra un certiphyto Opérateur.
·         Par le biais d’une formation
Habilité par le Ministère de l’Agriculture,  le CFPPA des Pays d’Aude est à même de vous proposer des sessions de formation de 2 à 3 jours selon le certiphyto visé.  Au programme notamment : le cadre réglementaire en matière de sécurité environnementale,  un point sur la dangerosité des produits employés et les mesures de prévention et de protection à mettre en œuvre pour santé.  Vous ferez aussi le plein de méthodes alternatives afin de diminuer votre consommation de produits phytosanitaires.
En cours de formation, 3 évaluations sur informatique vous seront proposées sur les thèmes abordés en cours. Cela vous permettra de faire le point sur vos acquis et de vous préparer à l’évaluation finale. Ce dernier test informatique vous permettra de valider votre accès au Certiphyto.
·         Par  le biais d’un simple test de connaissance
Si vous pensez détenir toute les connaissances nécessaires à l’obtention de votre certificat individuel, il est possible de passer uniquement l’évaluation finale.

Si dans le cadre d’une formation certiphyto ou du test de connaissance, vous échouez  à l’évaluation, il vous sera proposé une journée de formation pour revoir les bases et décrocher cette fois ci votre certificat individuel.

Pour en savoir plus sur les sessions de formation à venir consultez notre catalogue trimestriel. Votre catégorie n’est pas au programme ? Contactez nous au 04 68 119 119 ou consultez notre catalogue complet.

lundi 24 octobre 2016

Une année avec les stagiaires du Brevet Professionnel Amenagements Paysagers.



Intégrer les formations du CFPPA des Pays d'Aude, c'est se forger au fil des mois une expérience professionnelle riche. Preuve en est, cette rétrospective sur les chantiers pédagogiques nombreux, variés mais surtout « musclés » menés par la session 2015 du Brevet Professionnel Aménagement Paysager.




Sous la responsabilité de leur formateur technique Gaétan BELLES, le groupe a débuté dès le premier jour de formation par les plantations de l'internat du Lycée Professionnel Agricole de Narbonne. Un travail qui s'est avéré plus compliqué que prévu en raison de la dureté du sol : pioches, barres à mine, marteau-piqueur et huile de coude étaient de rigueur!

Une fois les bras musclés, les BP AP ont enchainé deux chantiers de maçonnerie : un petit muret de 25 mètres pour un domaine agricole et le début d'une restauration de capitelle dans la Clape.

La technicité acquise et les courbatures guéries, les stagiaires ont pu s'attaquer au chantier « pierre sèche » du Hameau de Roubichoux près de Chalabre… le bagne !

Un site idyllique quant à la beauté du lieu et à la qualité de l'accueil, mais près de 10m3 de pierres à emboiter correctement, soit l'équivalent de 21 tonnes de pierres brassées 2 à 3 fois avant de trouver la bonne place, sous un soleil caniculaire !






Suite au « bagne », un chantier plus ludique d'installation d'aire de jeux pour les enfants de Cascastel s'est déroulé en partenariat avec l'entreprise de Philippe BES.



Toujours dans l'esprit ludique, avec la participation du Service Espaces Verts de la ville de Narbonne, les BP AP ont ensuite œuvré dans la mise en place du boulodrome du LPA de Narbonne avec une amélioration des abords : drainage du parking, plantations de haie et de plantes grimpantes le long des clôtures et installation de bancs… en pierre sèche bien sûr !

 

Pour clôturer la formation, les BP AP ont amélioré le cadre de vie du CFA Sud Formation de la CCI de Narbonne avec l'installation d'un jardin sec méditerranéen de 140 m² ; ceci se traduisant par 16m3 de compost et 24 tonnes de graviers à déplacer à la brouette ainsi que quelques 1000 plantes à installer !

Bravo à eux pour avoir toute l'année apporté "leur pierre à l'édifice" dans ces nombreux chantiers, fruits des partenariats développés par le CFPPA des Pays d'Aude. 


lundi 17 octobre 2016

Les 22 et 23 Octobre : Rendez-vous à la foire d'Espezel

Ce week-end, c'est la 39eme Foire Départementale de l’Élevage et de la Ruralité. Véritable rendez-vous du monde agricole Audois, l'événement attire comme toujours un large public. Le CFPPA des Pays d'Aude et le CFA Agricole seront de la fête pour communiquer sur les métiers liés à l'agriculture et les parcours de formation proposés dans l'Aude.


Le CFPPA des Pays d'Aude partagera un stand avec la Chambre d'Agriculture pendant toute la durée de la Foire.
Gaëlle DELFOUR, répondra à vos questions sur notre offre de formation dans l'élevage, la viticulture ou encore le maraîchage...
Une occasion d'en savoir plus sur les actions du centre en matière d'innovation pédagogique et d'agroecologie

Le samedi à 15h ne manquez pas la table ronde sur le thème des métiers de l'agriculture 
Organisée par la Chambre d'Agriculture et Pole-Emploi, elle rassemblera un grand nombre d'acteur du secteur et notamment des représentants de la CUMA. Notre directrice Monique ROYER évoquera les opportunités possibles pour les stagiaires et les entreprises audoises grâce à la formation professionnelle continue. Un moment d'échange enrichi des témoignages de professionnels, salariés et étudiants qui reviendront sur leur parcours et leur travail quotidien.

La Foire d'Espezel c'est aussi pendant tout le week-end des concours, des démonstrations de matériel agricole et de travail avec des chevaux de trait ou des chiens de berger. Une occasion pour les petits et les grands de se régaler avec les produits locaux et de faire les provisions de pommes de terre du Pays de Sault !

mardi 11 octobre 2016

Une visite à la distillerie de Castillou



 Le 15 juillet 2016, les apprenants du CAPA métiers de l'agriculture spécialité horticulture de Carcassonne encadrés par leur formateur Walid CHOUCAIR sont allés visiter l'exploitation de production et de distillerie de Plantes à Parfum Aromatiques et Médicinales de Castillou à Luc sur Aude.



Les stagiaires et leur formateur ont été accueillis par Adrien qui était en pleine distillation de lavandes. Si l'exploitation cultive depuis 1984 des plantes aromatiques destinées à la distillation sur 10 hectares (thym, sauge, lavande, rose, romarin...), la distillerie travaille aussi pour d'autres producteurs. Ainsi, le jour de notre visite Adrien s'affairait à distiller la lavande pour un producteur d’Arquettes en Val.

Champs de lavande : crédits photo Freepik

Un projet de longue haleine.

Le cycle de production est assez long puisqu’il s’étale sur 7 ans et le début de la pleine production ne commence qu'à partir de la 3eme année. La cueillette de la lavande par exemple ne se fait qu'en juillet, une dizaine de jours après la fin de la floraison. 

Le ramassage de la lavande est long car il se fait à la main avec des faucilles et des cisailles. Ainsi, il faut une dizaine de jours pour venir à bout d'un demi hectare.

Lors de la huitième année de culture, les lavandes sont arrachées pour laisser la place pendant 1 an à des légumineuses et du blé. L'intérêt de cette rotation est de nettoyer le sol afin de maitriser la multiplication des adventices et des ravageurs.

A Castillou, la variété "Grosso" a été privilégiée. Issue d'une hybridation naturelle entre la lavande vraie et la lavande aspic, la lavande Grosso est bien plus résistante que sa cousine l' "Angustifolia" et ses fleurs bleues très foncé sont bien plus odorantes.
Après la récolte, on effectue un préfanage. Ce séchage à l’air libre pendant un ou deux jours permet une augmentation de la qualité de la distillation et de la teneur en huile essentielle.

La distillation

Fleurs de lavande sortant de la cuve
La distillation à Castillou se fait par le procédé d’hydrodistillation. Cette technique traditionnelle consiste à soumettre les plantes à un flux de vapeur d’eau. Cette opération permet d'enlever l’essence contenue dans les parties aromatiques de la plante.


Les fleurs de lavandes sont déposées dans la cuve, bien tassées. La vapeur d'eau traverse la cuve contenant les végétaux en se chargeant de leurs molécules aromatiques. La vapeur enrichie d'huile essentielle traverse un serpentin où elle refroidit et se condense. L'huile essentielle se sépare de la phase aqueuse par différence de densité, et est recueillie dans l'essencier.

La plupart des huiles essentielles obtenues sont de densité inférieure à celle de l'eau. Ainsi, dans le florentin (récipient ou l'on recueille les essences), on trouve les huiles essentielles en surface tandis qu'en dessous on obtient l'hydrolat.

Si la culture prend du temps, l'activité est cependant fort rentable puisque avec 3m3 de fleurs de lavande on obtient 30 litres d’huile essentielle, un vraie trésor pour la santé
En effet, l’huile essentielle de lavandin grosso pourra servir de décontractant musculaire, de traitement des insomnies. Excellente alliée pendant l'hiver, elle traite efficacement les bronchites, le rhume et les toux, grâce à son odeur camphrée qui joue un rôle d’expectorant.

Après la distillation on obtient l'huile essentielle et l'eau florale