mardi 28 juin 2016

BPREA : Une journée de détente bien méritée


Nos stagiaires du BPREA suivant l'option Agritourisme à Carcassonne, ont concocté, avec leur formatrice Laurence Denat une journée de détente axée sur la découverte du Pays cathare et de ses produits locaux. Une belle occasion pour terminer sur une note festive cette année de labeur. Mission réussie puisque nos futurs agriculteurs ont profité avec délice de cette belle journée.



Un délicieux programme

Nous avons embarqué à 7h45 pour Axat.
Là nous avons pris Le Train du Pays Cathare et du Fenouillèdes à destination de Maury.
Nous étions attendus à 11 heures par Les Vignerons de Maury pour une dégustation de leurs crus. Une explosion de saveurs de toutes les couleurs a réjouis nos papilles.
Vers midi, à l'ombre des arbres nous nous sommes rendus sur une aire de pique-nique pour partager un bon repas composé de produits locaux sélectionnés par nos stagiaires. Un délicieux moment de convivialité.
L'après-midi nous avons continué notre promenade aux abords de Maury avant de rejoindre la gare pour retourner vers nos pénates. Une belle journée qui s'est achevée avec beaucoup d'émotion aussi bien pour les stagiaires que pour les formateurs car elle sonnait comme un au revoir. Un au revoir, certes... mais aussi une récompense pour le sérieux et l'investissement dont nos apprenants ont fait preuve pendant l'année.


L'avenir est dans le pré

A Carcassonne comme à Limoux sur 22 stagiaires (apprenants et apprentis confondus) la grande majorité a décroché le Brevet Professionnel de Responsable d'Exploitation Agricole. Seuls cinq d'entre-eux devront repasser quelques matières afin de valider leur diplôme.

La promotion 2015-2016 se destine principalement à l'installation agricole puisque seuls deux stagiaires souhaitent s'orienter vers un projet de salariat.
Six d'entre-eux auront le statut de responsable d'exploitation d'ici la fin 2016 (5 en viticulture, 1 en arboriculture ).
Pour les autres, rendez-vous en 2017-2018 pour goûter à leurs productions viticoles, maraîchères ou ovines
Côté apprenti, les projets d'installation vont bon train puisque sur les 5 candidats ayant obtenu le BPREA, 2 seront bientôt viticulteurs, 2 se dirigent vers l'élevage ovin et caprin. La dernière a choisi de poursuivre ses études pour obtenir le BP JEPS.

C'est donc avec un petit pincement au cœur que nous voyons nos stagiaires prendre leur envol. Mais heureux aussi, car nous sommes confiants quant à leur avenir.

En effet, le suivi effectué sur la promotion de 2014-2015 nous prouve que le succès est globalement au rendez-vous. Sur nos 20 stagiaires ayant mené à terme la formation, seuls 5 personnes sont actuellement en recherche d'emploi. Les 9 projets d'installation agricole ont été menés à bien et les autres ont trouvé un emploi. L'une d'elle est même devenue formatrice en droit sur notre site de Carcassonne.

Si vous aussi vous avez un projet d'installation agricole ou de salariat, c'est le moment de venir vous informer sur la session 2016-2017 du BP Responsable d'Exploitation Agricole pour devenir à votre tour jeune agriculteur !


Le 28 juin c'est à Narbonne à partir de 8h45

Le 1er juillet c'est à Carcassonne à partir de 8h

mardi 10 mai 2016

Notre journée zéro-phyto a fait des petits!

Il y a quelques mois, le CFPPA des Pays d'Aude organisait une Journée Zéro-Phyto pour aider les collectivités territoriales à faire face à l'interdiction imminente d'utiliser des produits phytosanitaires dans les espaces verts. 

Depuis, l'idée a fait son chemin et nous somme heureux de constater que cette journée fait germer de belles initiatives dans le département!


La Communauté de Communes des Pyrénées Audoises organise le mardi 17 mai sa journée Zéro-phyto à Roquefeuil.

Si cette demi-journée s'adresse en priorité aux élus et aux techniciens des espaces verts des 64 municipalités qui composant le regroupement intercommunal tout le monde est le bienvenu à la Maison de la Montagne à partir de 13h30.

Au programme : 
une table ronde avec Mme Lorie Vacquié de la Communauté d'Agglo de Carcassonne qui reviendra sur le cadre réglementaire.
Des échanges sur la mise en application du zéro-phyto auront lieu grâce aux témoignages des Maires des communes de Le Bousquet et de Saint-Jean de Paracol.

Notre directrice, Monique Royer a répondu à l'invitation et sera autour de la table pour présenter l'offre de formation du CFPPA. Elle expliquera notamment notre nouveau dispositif Cultivons et Jardinons autrement les espaces verts et agricoles et ces formations courtes à la carte développées à la suite des besoins détectés en décembre dernier lors de notre journée sans pesticides.

Enfin des démonstrations de matériel permettront au public de découvrir quelques unes des nombreuses méthodes alternatives qu'il est possible de mettre en place pour pallier à l'utilisation des produits chimiques.


mardi 3 mai 2016

Booster son activité avec les outils du web

Le CFPPA des Pays d'Aude met en place à la demande du FAFSEA une formation de 2 jours pour permettre aux salariés des exploitations agricoles et des entreprises du tourisme de prendre en main les outils du web et les réseaux sociaux pour mettre en valeur leur activité.



Avec le web, les pratiques de consommation ont évolué. Avant d’acheter un produit, le client cherche une information complète et immédiate. Il compare et échange sur les média sociaux.

Il est donc devenu indispensable pour les chefs d'entreprise et leurs salariés de développer de nouvelles compétences pour mettre en œuvre une stratégie de communication digitale efficace afin d'être visible sur internet et lier une relation de confiance avec des internautes qui réclament toujours plus de transparence.

L'objectif de ces deux jours est de faire découvrir les nouveaux outils de communication, de comprendre et gérer les flux d'informations et bien évidemment de s'initier au webmarketing et à ses enjeux afin d'assurer une présence cohérente sur internet.

Financée à 100%* par le FAFSEA, cette action se déroulera
- Au CFPPA des Pays d'Aude, site de Narbonne les 10 et 17 mai 2016
- Au CFPPA de Montpellier les 7 et 14 juin 2016


* pour les entreprises de - de 10 salariés possibilités de prise en charge des salaires selon les règles du FAFSEA - Contactez votre conseiller.





jeudi 14 avril 2016

Inauguration du Florevent d'Avignon par nos stagiaires du CAP Fleuriste


C'est à la première édition du salon Florevent que les stagiaires du CAP fleuriste sont parties le week-dernier. Un voyage d'étude pour s'immerger dans le monde professionnel et partir à la découvertes des dernières tendances.


Fort de son expérience dans l’organisation évènementielle, la gérante de l’agence Evènements Tendance, Anne Marie Frapard à l’initiative de ce projet a souhaité faire de ce salon un lieu de proximité entre les exposants et les visiteurs. Florevent, premier salon professionnel de la filière fleurs dans le Sud de la France se positionne en complément des autres manifestations du circuit en proposant une autre source de développement pour les fournisseurs et les fleuristes

Pour sa première édition, une cinquantaine d’exposants étaient présents pour accueillir les fleuristes de la France entière. :
  • Grossistes en fleurs coupées, feuillages, plantes, fleurs artificielles et stabilisées
  • Grossistes en contenants, mousses, emballages, décorations, soins des fleurs, outillages
  • Franchises et réseaux
  • Centre de Formation
  • Communication, presse
  • Chaine de transmission florale

Le mariage était le thème de l’ensemble des démonstrations florales réalisées : La Flower Designer Emi Yoshimura venue directement du Japon, le fleuriste-formateur Pascal Phaner de Lyon, Daniel Pichon meilleur ouvrier de France et bien d’autres artistes passionnés et passionnants. Des conférences et tables rondes ont été aussi organisées pour l’échange des pratiques et connaitre les grandes tendances du marché.

Au vue de cet évènementiel, les formatrices d’Art floral, Anne-Marie Schneider et Nathalie Zurano,
la formatrice de techniques commerciales Laure Devernois ont organisé une sortie pédagogique avec les stagiaires du CFPPA des pays d’Aude de la formation CAP Fleuriste afin de :

  • Rencontrer des fournisseurs et acteurs de la filière 
  • Découvrir des professionnels et leurs démonstrations florales  
  • Partager des expériences avec d’autres centres de formation, notamment le CFA d’Avignon
  • Se faire connaitre auprès des futurs recruteurs
Sous le signe de la convivialité, ce salon aura permis de découvrir des produits novateurs, s’informer sur le marché, rencontrer des fournisseurs ou des partenaires et discuter avec des experts en dehors de notre Région. L’objectif est donc atteint pour cette première participation, il sera intéressant d’y retourner l’année prochaine afin de maintenir les contacts et les partenaires sur cette filière.

vendredi 8 avril 2016

Sortie pédagogique : A la découverte des communes zérophyto



Depuis plusieurs années déjà, le CFPPA des Pays d’Aude propose des formations courtes pour les agents des collectivités territoriales par le biais du CNFTP. La dernière en date du 21 au 23 mars 2016 avait pour objet d’initier les apprenants aux alternatives à l’utilisation de produits phytopharmaceutiques. A cette occasion les stagiaires, encadrés par leurs formateurs Walid Choucair et Gaëtan Belles ont visité deux communes audoises qui anticipent l’interdiction d’utiliser les pesticides prévue pour janvier 2017 par la loi Labbé.





Caunes-Minervois : Une commune en route vers le Zéro-phyto


Sébastien présente les outils de désherbage à Caunes
Le village de Caunes-Minervois est entré depuis plusieurs années dans le processus de réduction des pesticides. La commune a d’ailleurs obtenu le label Zéro-pesticides de niveau 2. Dans le cadre de la charte régionale Objectif zéro-phyto dans nos villes et villages, la commune n’utilise plus de pesticides pour entretenir ses espaces verts et ses voiries. Seul, le cimetière point noir bien connu des Plans d’Amélioration des Pratiques Phytosanitaires et Horticoles (PAPPH) reçoit un passage annuel de désherbant.

Cette évolution des pratiques a demandé une nouvelle organisation. En partenariat avec les pépinières départementales et le CAUE, une réflexion a été menée pour aménager les espaces verts de manière à diminuer autant que possible leur entretien. Une gestion différenciée a été mise en œuvre divisant la commune en quatre zones.

Les agents ont reçu une formation sur les outils de désherbage ainsi que sur les espèces végétales adaptées au sol et au climat du Minervois.

Un espace de lavage et de remplissage des engins agricoles et pulvérisateurs à proximité de la cave coopérative a été créé afin de limiter la diffusion des polluants. Le recyclage des effluents coûte chaque année à la commune 30 000€.  Cette démarche est certes onéreuse, mais le conseil municipal a monté des dossiers de subventions auprès de l’Europe mais aussi du Conseil Départemental afin de bénéficier d’un budget spécifique.


Communiquer et impliquer
Les rues enherbées de Cabrespine


Obligation de la Charte régionale Zéro-phyto, la communication vers les habitants et les agents est nécessaire pour faire comprendre et accepter cette nouvelle gestion des espaces verts. La commune de Caunes-Minervois a convié la population à des conférences pour expliquer les nouvelles pratiques et leurs enjeux. Elle publie aussi régulièrement des informations dans son bulletin municipal.

Une convention avec les associations de jardiniers a été mise en œuvre afin de diffuser les bonnes pratiques auprès des particuliers qui n’auront bientôt plus accès aux produits phytosanitaires en magasin.

Impliquer la population c’est aussi la consulter, la mairie a donc ouvert une Commission extra-municipale sur la thématique de l’environnement visant à recueillir les propositions de ses citoyens.



Un bilan globalement positif puisqu’on observe depuis une recrudescence de la biodiversité sur la commune.


Cabrespine : bienvenue en Terre Saine


Bientôt un potager au pied des oliviers
Depuis novembre dernier, la commune de Cabrespine a reçu le label Terre Saine. Cette distinction est encore une exception dans l’Aude puisque seule la ville d’Armissan a obtenu ce label.

Cela fait déjà trois ans que la Mairie de Cabrespine a cessé d’utiliser des pesticides.

Une nouvelle gestion des espaces verts a été nécessaire. Pour préserver la biodiversité, une seule campagne de fauchage fin septembre et des tontes hautes sont effectuées. Les agents ont recours aux Préparations Naturelles Peu Préoccupantes (PNPP). Le purin d’ortie peu onéreux et facile à réaliser s’avère un excellent biostimulant. L’utilisation du Bois Raméal Fragmenté (BRF) aux pieds des arbres et arbustes permet de régénérer le sol tout en préservant l’hygrométrie et la température.



La véritable force de la municipalité est le succès de sa communication auprès des habitants vers une réappropriation de l’espace public. Ainsi les semis de fleurs aux pieds des murs (eschscholzia, achillée,...) sont entretenus bénévolement par les habitants avec la collaboration des agents. La mairie propose d’installer des composteurs chez les Cabrespinois et souhaite mettre en place un petit diplôme pour les habitants qui n’utilisent plus de produits phytosanitaires dans leur jardin.

La commune adhère aux Incroyables Comestibles et encourage ainsi les habitants et les écoles à participer aux soins des cultures potagères disséminées dans le village.

Enfin s’appuyant sur la législation française, la mairie souhaite développer dans un futur proche les jardins familiaux.



Ces expériences réussies ont donné de nombreuses pistes aux stagiaires qui ont pu constater que le passage au zéro-phyto n’est pas seulement une contrainte. C’est aussi une belle occasion de créer du lien avec les habitants.
 

lundi 21 mars 2016

Jardinons et cultivons autrement : une nouvelle façon de se former à l'agriculture

Demain mardi à 15h30, dans nos locaux de Carcassonne, aura lieu la réunion d'information collective sur notre nouvelle formation : Jardinons et cultivons autrement les espaces verts et agricoles vers le Zéro phyto et la gestion raisonnée de l'eau".

 

Le caractère innovant de cette nouvelle formation professionnelle financée par le Conseil Régional complétement modulaire et individualisable lève beaucoup de questions.

 

 

En avant première de la Réunion d'information de demain, nous avons tenté d'établir une Foire Aux Questions les plus fréquentes :

 

 

Quand commence la formation « Jardinons et cultivons autrement » ?

La formation débutera dés le 4 avril 2016 avec le premier module de 35h « bases de la pédologie pour mieux comprendre le sol et la relation sol-climat ». D’ailleurs vous êtes conviés à la réunion d’information collective qui aura lieu dans nos locaux de Carcassonne le Mardi 22 mars à 15h30

A qui s’adresse cette formation ?

La réduction ou l’interdiction des produits phytosanitaires et la gestion raisonnée des ressources induit un surcroit d’activité donc nécessairement de nouveaux besoins émergent en terme de main d’œuvre et de compétences. « Jardinons et cultivons autrement » s’adresse aux exploitants et salariés agricoles ainsi qu’aux agents des collectivités territoriales soucieux de développer leurs aptitudes dans les pratiques alternatives aux pesticides.
Pour les demandeurs d’emploi, ce dispositif validé non seulement par le Conseil Régional mais aussi par plusieurs entreprises de travaux paysagers notamment est une occasion de s’ouvrir à de nouvelles compétences spécifiques qui vont être de plus en plus recherchées. C’est aussi l’opportunité par le biais des stages en entreprise et des chantiers-écoles de se faire connaître et de se créer un nouveau réseau professionnel.


Quelle est la durée moyenne de cette formation ?

Difficile de donner une estimation dans la mesure où l’accent est mis sur l’individualisation complète du parcours en adéquation avec le projet professionnel du stagiaire et ses réels besoins. Cependant, dans le cadre des formations rémunérées par le Conseil Régional le parcours moyen d’un stagiaire ne doit pas dépasser 350h en centre et 175h en entreprise soit 525h.


Combien y a-t-il de places ?

Ce dispositif de formation entre dans le cadre du projet Expérimentation Recherche Innovation soutenu par le Conseil Régional. Le caractère innovant de « Jardinons et Cultivons autrement » réside dans sa complète individualisation selon les besoins de l’apprenant. Pour les demandeurs d’emploi, Le Conseil Régional subventionne 14 parcours moyens. Pour les salariés, dans le cadre du CPF, nous pouvons proposer 6 parcours moyens.


Quels sont les critères pour intégrer la formation ?

Aucun. La formation s’adresse aussi bien aux salariés diplômés et expérimentés des secteurs de l’agriculture et des travaux paysagers qu’aux débutants qui souhaitent découvrir et apprendre un nouveau métier. Les seuls pré-requis sont votre motivation et votre projet professionnel


Quels diplômes obtient-on à l’issue de la formation ?

Si cette formation n’est pas une formation diplômante, elle est cependant calquée sur les nouveaux référentiels du CAPA rénové. Il est donc tout à fait possible pour un candidat de valider certains modules professionnels et techniques du point de vue très prometteur de l’agroécologie.


Peut-ont passer le CACES ou le Certiphyto au cours de cette formation ?

Non, ce n’est pas le propos de la formation. Il est cependant possible de passer votre Certiphyto, puisque le CFPPA des Pays d’Aude continue de proposer des sessions régulièrement en face à face mais aussi en formation ouverte à distance (FOAD). Concernant les CACES, il est nécessaire de suivre nos formations diplômantes au Certificat d’Aptitudes Professionnelles Agricoles «(CAPA) ou nos formations professionnalisantes comme le Certificat de Qualification Professionnelle (CQP) ouvrier viticole ou encore de suivre une formation courte préparant au CACES.


Les modules de 35h sont-ils organisés sur une semaine complète ?

Non, les modules ne sont pas structurés sur une seule semaine. En effet, il est bien plus pertinent d’étaler ces 35 heures dans le temps afin d’avoir un suivi de la saisonnalité des tâches agricoles et paysagères. Cependant, pour les demandeurs d’emploi notamment ces coupures entre les journées en centre pourront être l’occasion d’acquérir d’avantage d’expérience et de pratique en entreprise.

Comment trouver un stage en entreprise ?


La bonne exploitation des périodes de stages est déterminante. L’idéal étant de trouver une entreprise qui recrute. Cependant pour vous aider dans vos démarches, le CFPPA des Pays d’Aude en lien avec le monde professionnel pourra bien évidemment vous communiquer un listing des entreprises que vous pourrez démarcher.


Qui sont les formateurs ?

Les formateurs du CFPPA des pays d’Aude sont avant tout des professionnels du secteur agricole et paysager. Leurs connaissances du réseau local et leur savoir-faire pratique et technique assurent à nos apprenants un contenu de qualité.


Comment financer cette formation ?

Le Conseil Régional, féru d’innovation a accepté d’ouvrir des financements pour cette formation. Pour en bénéficier, il est nécessaire d’être inscrit à Pôle-Emploi et de se faire délivrer une fiche de prescription par son conseiller. Pour les salariés, il est possible d’utiliser le Compte Personnel de Formation.


Où se font les chantiers ?

Les chantiers pédagogiques se déroulent selon les thématiques sur notre exploitation pédagogique, sur une exploitation partenaire, au sein d'une collectivité locale ou auprès d'une association investie sur le thème de l'agroécologie.


Comment se passe le mixage des publics ?

La composition des groupes changera en fonction de l'objectif des modules. Les formateurs intègrent dans leurs méthodes pédagogiques la dynamique de groupe et les chantiers pédagogiques favorisent le travailler ensemble. Cette mixité est un atout pour développer les compétences liées au savoir-être et au travail en équipe.


Comment se passe le positionnement ?

Chaque candidat est reçu par notre Service Accueil Personnalisé pour construire un parcours adapté au profil de la personne. Le positionnement s'effectue lors d'un entretien permettant de cerner le projet, le parcours et les pré-acquis.

jeudi 10 mars 2016

Les stagiaires du CAP fleuriste fêtent la Femme en partenariat avec l'enseigne Tridôme



Le 8 Mars de chaque année est célébrée dans le monde la journée internationale de la femme. C'est l'occasion de se rappeler de tous les actes de courage accomplis par des femmes qui ont joué un rôle dans l'histoire de leur pays. Une date pour mettre l'accent sur l'importance de l'égalité des sexes.

Pour nos apprenantes aux métiers de la fleuristerie, c'est une belle occasion de créer de magnifiques bouquets et compositions pour cette journée en partenariat avec l’enseigne TRIDOME de Carcassonne.


En effet, un stand nous a été dédié dans l’espace Jardinerie, Marché aux fleurs pour mettre en valeur les créations florales des stagiaires. A cette occasion, elles ont pu faire découvrir aux clients du magasin les techniques d’art floral car une partie du stand permettait de composer directement les bouquets ou compositions, voire des bijoux (souvent demandés lors des mariages) Elles ont pu aussi parfaire leurs techniques de vente puisqu’un deuxième stand a été installé à l’entrée de l’espace Bricolage et des flyers ont été distribués devant les deux entrées du magasin. Les stagiaires ont pu aussi promouvoir leur filière ainsi que les autres formations du CFPPA.


Nous avons reçu un accueil chaleureux et professionnel de la part du directeur et du personnel pour cet évènementiel puisque nous avions à disposition en plus des stands, du matériel, un point d’eau et la possibilité d’imprimer des affiches et flyers.

Le mardi n’étant pas le jour le plus important d’affluence de la clientèle, l’enthousiasme des stagiaires et de leurs deux formatrices a permis de dégager un CA important pour financer le voyage de fin d’études au salon international des fleuristes à Avignon.

Cette collaboration pour la journée de la femme entre l’enseigne Tridôme et le CFPPA est donc un succès à renouveler l’an prochain !

Stagiaires : Boquet Amandine, De Jesus Brandao Suzy, Delage Audrey, Maurus Valérie, Soffiati Lola, Strinckx Karine et Valls Marina

Formatrices : Anne-Marie Schneider  et Laure Devernois

Retrouvez plus de photo sur la page facebook du CFPPA des Pays d'Aude!